Press Release


Les ministres africains du tourisme, des transports et de l’aviation adoptent la Déclaration ministérielle de Santa Maria, île de Sal sur le développement du transport aérien et du tourisme en Afrique

PR No.: 
PR
03 Apr 19

Le 29 mars 2019

Pour la première fois, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) ont conjugué leurs efforts avec le Gouvernement de la République de Cabo Verde pour accueillir la première Conférence ministérielle sur le transport aérien et le tourisme en Afrique, laquelle s’est tenue à l’île de Sal (Cabo Verde). Elle a réuni un grand nombre d’acteurs publics et privés du tourisme et plus de 20 ministres africains du tourisme, des transports et de l’aviation, venus représenter leur pays à cette conférence historique. Les participants en provenance des différentes régions du monde ont débattu de problématiques cruciales et échangé leurs points de vue sur le secteur du tourisme et des voyages et sur son impact dans la région Afrique.

Cabo Verde est un pays qui dépend fortement du tourisme. La présence à la conférence des plus hauts responsables du Gouvernement atteste de manière éclatante de l’engagement du pays en faveur du développement du secteur. Dans son allocution d’ouverture de la conférence, le Président de la République de Cabo Verde, S.E.M. Jorge Carlos Fonseca, a cité la qualité insuffisante des infrastructures aéroportuaires et les carences en termes d’organisation sur le continent comme un obstacle. Ainsi qu’il l’a signalé, « c’est un frein considérable à l’ambition de faire de l’Afrique la destination touristique de choix pour les habitants des autres continents ».

S’étaient donné rendez-vous, pour la première fois, des représentants et des acteurs clé de ces deux secteurs majeurs que sont le tourisme et le transport. La rencontre a réuni de hauts responsables gouvernementaux, des experts techniques du transport aérien, du tourisme et de domaines complémentaires, ainsi que des organisations internationales et des acteurs privés. Les participants se sont appuyés, pour aller de l’avant, sur les réalisations et les progrès obtenus à ce jour dans les deux secteurs et se sont employés à proposer des solutions concrètes et des moyens crédibles pour permettre aux États africains de maximiser, en les équilibrant, les avantages à retirer du développement futur du tourisme et des services de transport aérien sur le continent. 

Le Secrétaire général de l’OMT, M. Zurab Pololikashvili, a rappelé que cette rencontre était l’expression d’une des grandes priorités relevées dans le Programme d’action de l’OMT pour l’Afrique. Il a salué l’élan qu’avait su insuffler le Ministre du tourisme et des transports et Ministre de l’économie maritime de la République de Cabo Verde, S.E. Dr José da Silva Gonçalves, jouant un rôle actif pour faire avancer et renforcer le dialogue sur la promotion de la facilitation des voyages. En outre, pour M. Pololikashvili, « l’accord conclu récemment entre Cabo Verde Airlines et Icelandair est un bon exemple : il va dans le sens de la constitution d’une plate-forme de correspondance atlantique basée sur l’île de Sal, permettra l’expansion de Cabo Verde Airlines et c’est un partenariat public-privé efficace ». M. Pololikashvili a souligné qu’un ciel ouvert en Afrique se traduira par l’acquisition de nouvelles compétences et la création de nouveaux emplois pour les jeunes Africains, lesquels devraient être 400 millions d’ici 2045.

Les premières conclusions de l’étude UNWTO Visa Openness Report 2019 for Africa (rapport 2019 de l’OMT sur l’ouverture des régimes de visa en Afrique) ont été rendues publiques lors de la rencontre. Le rapport analyse les politiques en matière de visas et les progrès réalisés pour faciliter l’obtention des visas ces 10 dernières années. Il offre aux destinations des données factuelles pour élaborer leurs politiques et hiérarchiser leurs actions dans le cadre des efforts de facilitation. Les régimes de visa comptent parmi les dispositifs publics qui influent le plus sur le tourisme international et sont étroitement liés au développement du tourisme.

Dans son intervention de clôture de la conférence, le Premier Ministre de la République de Cabo Verde, S.E.M. Ulisses Correia e Silva, a souligné que les recommandations émises à l’issue de ces trois journées de travail formaient un cadre d’engagements structurels pour le développement du transport aérien et du tourisme en Afrique. Le Premier Ministre a invité instamment les autorités africaines à étudier les possibilités de développer la connectivité et s’est félicité de cette conférence consacrée à la question du transport aérien et du tourisme.

Le Président du Conseil de l’OACI, Dr Olumuyiwa Benard Aliu, et le Secrétaire général de l’OMT s’accordaient à dire que cette initiative conjointe et inédite des deux organisations, attendue de longue date, traduisait une nouvelle dynamique dans la relation entre le tourisme et le transport aérien en Afrique.

Le Président de la Commission de l’Union africaine, S.E.M. Moussa Faki Mahamat, a donné acte de l’importance du dialogue entre ces deux grands secteurs pour traiter du Marché unique du transport aérien en Afrique (SAATM) et appuyer sa mise en place, comme évoqué par la Commissaire de l’Union africaine à l’infrastructure et à l’énergie, Dr Amani Abou-Zeid, présente à la conférence.

Dans les remerciements qu’il a adressés au Gouvernement de la République de Cabo Verde au nom de tous les ministres présents, S.E.M. Charles Romel Banda, Ministre du tourisme et des arts de la République de Zambie et Président du Conseil exécutif de l’OMT, a réitéré l’attachement et l’engagement politique de chacun des États membres en faveur de la facilitation des voyages en Afrique.

La conférence s’est conclue par l’approbation et l’adoption de la Déclaration ministérielle et Plan d’action sur le développement du transport aérien et du tourisme en Afrique. Ce sont 300 participants qui ont assisté à la conférence, parmi lesquels 21 ministres du tourisme, des transports et de l’aviation, en provenance de 34 États membres, et 29 organisations internationales étaient représentées.

 

Pour plus d’informations :

Déclaration ministérielle de Santa Maria, île de Sal sur le développement du transport aérien et du tourisme en Afrique

Page Web de la Conférence ministérielle

Site internet : http://africa.unwto.org/

Courriel : rdaf@unwto.org