Press Release


Les données spatiales au centre de la réunion de l’OMT des observatoires du tourisme durable

Emplacement: 
Madrid, Spain
PR No.: 
PR18080
23 Oct 18

Madrid (Espagne), le 23 octobre 2018 – La réunion mondiale annuelle du Réseau international d’observatoires du tourisme durable (INSTO) de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) s’est conclue aujourd’hui à Madrid. Les observatoires et d’autres acteurs du tourisme ont pu se livrer à un échange d’expériences de la mesure et du suivi de l’impact du tourisme sur les destinations et explorer les possibilités offertes au tourisme par l’innovation dans le domaine des services de localisation.

En programmant, dans le cadre d’une structure revisitée, du mentorat autour d’un petit-déjeuner, des séances de discussion et des ateliers, la réunion d’INSTO de cette année a cherché à favoriser l’interaction. Différents acteurs du tourisme ont mis en commun leurs connaissances en ce qui concerne les résultats et les défis associés à la mesure des impacts sociaux, environnementaux et économiques du tourisme dans les destinations. L’OMT, qui a comme priorité de promouvoir l’innovation technologique au service du tourisme durable, a proposé aux participants trois ateliers sur le potentiel des informations géoréférencées pour la planification dans les destinations.

Les participants ont pu assister à des démonstrations d’analyse spatiale en direct, réfléchir à des idées de projets à l’aide d’images par satellite et apprendre à préparer des représentations graphiques (dashboards) des données. Les progrès dans le domaine des données de localisation peuvent aider les destinations à communiquer et à prendre des décisions de manière plus transparente et en temps utile. Les ateliers étaient copilotés par les destinations Sud-Tyrol (Italie), Buenos Aires (Argentine) et Portugal, en coopération avec les partenaires privés et publics ESRi Espagne, SEGITTUR et Vizzuality.

La réunion mondiale 2018 d’INSTO a vu l’admission de deux nouveaux observatoires dans le Réseau, à savoir la ville de Panama (Panama) et le Sud-Tyrol (Italie), ce qui porte à 24 le nombre de membres d’INSTO. « La mise en place d’un projet de cette ampleur va nous permettre de mesurer en continu les effets du tourisme sur telle ou telle destination ou région donnée. Nous abordons avec beaucoup d’enthousiasme cette initiative qui sera bénéfique, à court et à moyen terme, pour tout le secteur du tourisme et qui aura une incidence positive sur de nombreuses autres activités économiques » a déclaré le Ministre du tourisme de la République du Panama, Gustavo Him, à l’occasion de l’admission au sein d’INSTO.

« L’entrée dans le réseau international d’observatoires s’accompagne de la responsabilité de fonder le développement du Sud-Tyrol sur le respect des principes de la durabilité. C’est une autre mesure importante pour conforter le positionnement du Sud-Tyrol comme une région verte. Nous comprenons aussi l’intérêt d’informer les autres destinations pionnières de notre progression » a déclaré le Gouverneur du Sud-Tyrol, Arno Kompatscher.

À propos des nouveaux observatoires du tourisme durable

L’Observatoire du tourisme durable du Sud-Tyrol est hébergé par le Centre d’études avancées d’Eurac Research. Premier observatoire en Italie, il assurera le suivi et l’évaluation du développement du tourisme dans la province de Bolzano (Sud-Tyrol), dans le nord de l’Italie. C’est le fruit d’un partenariat entre la province, le centre de recherche et de planification du tourisme d’Eurac Research, Innovation Development Marketing, et l’organisme de développement régional et l’organisme de gestion des destinations du Sud-Tyrol.

Eurac Research a doté l’observatoire d’un modèle opérationnel participatif. En plus du suivi des neuf impacts définis par INSTO comme prioritaires, l’observatoire s’emploiera à fournir aux parties prenantes des informations et des données factuelles sur la production et la consommation durables, le tourisme sportif de ski et d’extérieur, la protection de la biodiversité et de la nature, le patrimoine culturel, la mobilité, l’occupation des sols, la satisfaction et la gestion des visiteurs et l’adaptation aux changements climatiques. 

L’Observatoire de la ville de Panama a été mis sur pied par la Chambre nationale du tourisme du Panama pour collecter et pour organiser les informations aux fins de la planification du tourisme de 16 destinations dans la ville de Panama. Le Panama a révisé récemment son plan de tourisme et adopté de nouvelles législations en faveur du tourisme durable. L’observatoire entend mettre en place un système moderne et former le personnel pour permettre la mesure systématique et en temps utile du tourisme.

Afin d’inscrire l’observatoire dans une démarche participative et de mobiliser les parties prenantes, un groupe de travail a été mis sur pied au printemps 2018. Il réunit, entre autres, des représentants du Ministère du tourisme, de l’Institut national de la statistique, de différentes universités et de la Chambre nationale du tourisme. Des représentants de l’observatoire se sont rendus en visite à l’observatoire d’INSTO à Guanajuato (Mexique) en mai 2018 pour y étudier le modèle opérationnel qui serait le mieux adapté.

 

Liens utiles :

Site internet de la réunion mondiale d’INSTO 2018

À propos du Réseau d’observatoires

Communiqué de presse sur l’observatoire de Panama (en espagnol)

 

Contacts:

Service de l'OMT Communication

Tel: (+34) 91 567 8100 / Fax: +34 91 567 8218 / comm@unwto.org

Suivez-nous FacebookTwitterInstagramYouTubeLinkedIn et Flickr