Press Release


L’OMT et la France étudient les domaines se prêtant à une coopération plus poussée

Emplacements

Paris
France
Madrid
Espagne
Paris
France
Madrid
Espagne
Paris
France
Madrid
Espagne
PR No.: 
PR 14047
11 Juil 14

Le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, a rencontré Fleur Pellerin, Secrétaire d’État chargée du tourisme de la République française. La discussion a porté sur la nouvelle stratégie de la France en matière de tourisme et sur les moyens de renforcer plus avant la collaboration avec l’OMT. Les questions abordées ont été, notamment, la facilitation de l’obtention des visas, les taxes et le Comité mondial d’éthique du tourisme (Paris, le 30 juin 2014).  

M. Rifai a félicité la France d’avoir décidé d’ériger le tourisme en « cause » nationale et salué les 30 mesures annoncées récemment par le gouvernement en vue d’accroître la compétitivité du secteur, en particulier les mesures visant à simplifier les formalités de délivrance des visas. Celles-ci prévoient notamment d’étendre à différents pays du Golfe, à l’Afrique du Sud et à l’Inde l’initiative des « visas en 48 heures » lancée en Chine début 2014. Mme Pellerin a expliqué que la mesure s’était traduite par une hausse exponentielle du nombre de visas émis sur le marché chinois de 30 à 250 %.

« L’appel lancé par le Président Hollande à ériger le tourisme en cause nationale montre clairement la valeur accordée à ce secteur en France comme moyen de créer des emplois et d’améliorer la balance des paiements » a déclaré M. Rifai. « La France est un pays leader en ce qui concerne le tourisme et c’est la destination la plus visitée au monde. Pour conserver son rang dans le marché concurrentiel d’aujourd’hui, elle sait qu’elle a besoin de politiques transversales vigoureuses à l’appui du secteur. L’OMT se félicite tout particulièrement des mesures adoptées par la France afin de promouvoir la facilitation de l’obtention des visas, qui constitue l’une de nos priorités. En effet, comme le montrent les recherches que nous avons menées, nous ne doutons pas que ces mesures ont des effets importants sur la croissance économique et sur la création d’emplois » a-t-il ajouté. 

Parmi les autres questions évoquées, on peut citer les taxes frappant le tourisme et l’intégration du tourisme au portefeuille du Ministère des affaires étrangères et du développement international. L’OMT salue cette décision qui donne la possibilité de faire avancer des dossiers aussi essentiels que celui de faciliter les voyages et de faire une place au tourisme parmi les priorités du commerce international. En ce qui concerne les taxes, M. Rifai a rappelé la position de l’OMT concernant l’importance d’évaluer l’incidence globale sur l’économie de tout changement apporté aux taxes frappant le tourisme. M. Rifai s’est félicité que la possibilité envisagée actuellement d’augmenter les taxes sur le tourisme en France fasse l’objet de discussions sérieuses tenant compte de cet impact. 

À l’occasion de sa visite en France, M. Rifai s’est exprimé lors des 3e Rencontres parlementaires sur le tourisme : Et si le redressement passait par le tourisme ? au cours desquelles il a souligné le rôle du secteur pour accélérer la reprise économique en Europe. 

 

Liens utiles :

Texte intégral du discours du Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai 

 

Contacts :  

Responsable principal médias de l’OMT : Marcelo Risi

Tél. : (+34) 91 567 81 60 

Programme de communications et publications de l’OMT 

Tél. : (+34) 91 567 8100 / Télécopie : +34 91 567 8218