Press Release


Le tourisme international reste solide en dépit des incertitudes entourant l’économie

Emplacement

Madrid
Espagne
40° 25' 0.0876" N, 3° 42' 1.242" W
PR No.: 
PR12067
05 Nov 12

D’après la dernière édition du Baromètre OMT du tourisme mondial, les arrivées de touristes internationaux entre le mois de janvier et le mois d’août 2012 ont augmenté de 4% par rapport à la même période en 2011. La résilience affichée par le tourisme international en cette période d’incertitude économique persistante est corroborée par les données positives concernant les recettes et les dépenses touristiques.

De janvier à août 2012, le nombre de touristes internationaux dans le monde a augmenté de 4% par rapport à la même période de huit mois en 2011 (28 millions de plus). Compte tenu du chiffre record cumulé de 705 millions de touristes obtenu en août 2012, l’OMT reste persuadée que l’on atteindra d’ici la fin de l’année le milliard de touristes internationaux voyageant de par le monde. 

« Ce niveau de croissance est un résultat très positif compte tenu de la conjoncture économique mondiale. Il faut néanmoins rester prudents, car on a également observé qu’il y a eu pendant l’année des périodes de moindre croissance ; or, cette tendance pourrait se manifester de nouveau au cours des derniers mois de l’année » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

La croissance s’est tassée au mois de juin (+2,7%) et de juillet (+1,4%) par rapport aux cinq premiers mois de l’année (5% en moyenne), avant de rebondir au mois d’août à 4%. C’est un résultat positif pour ce mois qui correspond au plus gros volume de tourisme international de l’année.

L’OMT s’attend à une croissance comprise entre 3% et 4% pour l’ensemble de l’année. Elle prévoit un léger ralentissement de la demande en 2013 (fourchette allant de +2% à +4%).  

Les économies émergentes repassent en tête

Les économies émergentes (+5%) se positionnent clairement dans le peloton de tête par rapport aux économies avancées (+4%).

En ce qui concerne les régions, c’est en Asie-Pacifique et en Afrique que la croissance a été la plus forte, suivies des Amériques et de l’Europe. Le Moyen-Orient continue de montrer des signes de redressement, les résultats de l’Égypte étant particulièrement prometteurs.

  • L’Europe (+3%) a consolidé la croissance record de 2011 en dépit de l’instabilité économique persistante dans la zone euro. Les résultats ont été supérieurs à la moyenne en Europe centrale et orientale (+9%), dans la moyenne en Europe de l’Ouest (+3%) et relativement plus faibles que la moyenne en Europe méridionale et méditerranéenne (+1%) – qui était l’une des sous-régions d’Europe s’étant le mieux comporté en 2011 – ainsi qu’en Europe du Nord (+0,2%).
  • L’Asie du Sud-Est et l’Asie du Sud (+8% toutes les deux) ont été les mieux placées de la région Asie-Pacifique (+7%), suivies de l’Asie du Nord-Est (+7%) du fait du net redressement des marchés récepteur et émetteur japonais. La croissance a été franchement bonne en Océanie (+5%) par rapport aux résultats de l’ensemble de l’année 2011 (+1%).
  • Dans les Amériques (+4%), l’Amérique centrale (+7%) et l’Amérique du Sud (+6%) continuent d’obtenir les meilleurs résultats, sans oublier les Caraïbes (+5%) où la croissance est également forte. Les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 3% en Amérique du Nord.
  • En Afrique (+6%), la reprise en Tunisie déteint clairement sur les résultats de l’Afrique du Nord (+10%), de même que le rebond en Égypte se reflète au niveau des résultats du Moyen-Orient (-1% alors que la région accusait une baisse de 7% en 2011). Les destinations de l’Afrique subsaharienne (+4%) ont continué d’afficher des résultats très positifs, consolidant ainsi les bons taux de croissance des années précédentes.

Les recettes et les dépenses touristiques également en hausse

Parmi les 10 principales destinations du tourisme international en termes de recettes, on a constaté une forte croissance des recettes au cours des six à neuf premiers mois de l’année 2012 à Hong Kong (Chine) (+17%), aux États-Unis d’Amérique (+8%), en Allemagne (+7%), en France (+5%) et au Royaume-Uni (+4%). Un certain nombre d’autres destinations importantes ont affiché une croissance des recettes à deux chiffres, au nombre desquelles le Japon (+48%), la Suède (+26%), l’Afrique du Sud (+26%), la République de Corée (+26%), l’Inde (+23%), la Pologne (+19%), la Thaïlande (+17%), la Fédération de Russie (+16%), l’Égypte (+13%), la République tchèque (+13%), Taiwan (province chinoise de) (+11%), Singapour (+10%) et la Croatie (+10%).

Parmi les 10 principaux marchés internationaux en termes de dépenses dans le cadre de voyages à l’étranger, la croissance a été vigoureuse au cours des six à neuf premiers mois de 2012 en Chine (+30%), Russie (+15%), États-Unis d’Amérique (+9%), Canada (+6%), Allemagne (+5%), Australie (+4%) et Japon, où la croissance de 7% confirme le redressement de ce marché important. Après une baisse ces dernières années, le Royaume-Uni connaît une croissance modeste de 2% des dépenses touristiques tandis que l’Italie comme la France affichent une baisse du niveau des dépenses dans le cadre des voyages à l’étranger.

Les autres économies avancées de premier plan ayant enregistré une augmentation appréciable des dépenses ont été l’Autriche (+16%), la Belgique (+13%), la Suisse (+11%) et la Norvège (+11%). Parmi les économies émergentes, outre la Chine et la Russie, les destinations ayant connu une croissance à deux chiffres des dépenses ont été la Pologne (+22%), la Malaisie (+18%), l’Argentine (+16%), les Philippines (+14%), l’Inde (+11%) et l’Indonésie (+10%).

 

Note aux rédactions :

En 2011, les arrivées de touristes internationaux se sont élevées à 990 millions (chiffre révisé compte tenu des données les plus récentes). Vu le taux de croissance attendu de 3% à 4% en 2012, ce chiffre devrait atteindre le milliard pour la première fois en décembre 2012. La date du 13 décembre a été choisie pour marquer symboliquement l’arrivée du milliardième touriste. 

En 2011, les recettes du tourisme international, y compris le transport international de voyageurs (exportations du tourisme), ont représenté un total de 1 200 milliards d’USD, soit près de 6% des exportations mondiales de biens et de services. Pour de plus amples informations sur le tourisme en 2011, consulter les Faits saillants du tourisme établis par l’OMT.

Le Baromètre OMT du tourisme mondial est une publication de l’OMT paraissant à intervalles réguliers qui permet de suivre à court terme l’évolution du tourisme et de fournir au secteur des informations utiles en temps opportun.

 

Pour en savoir plus sur le Baromètre OMT du tourisme mondial et connaître notamment les derniers chiffres du tourisme international par région ou sous-région, ouvrir le lien http://mkt.unwto.org/fr/barometer

 

 

Contacts :

 

Responsable médias : Marcelo Risi

Tél. : (+34) 91 567 81 60

 

Programme de communications de l’OMT

Tél. : +34 91-567-8100

Télécopie : +34 91-567-8218