UNWTO News 84

Release Date: 
19 Mar 19

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le Basque Culinary Center (BCC) organisent conjointement le 5e Forum mondial sur le tourisme de gastronomie de l’OMT qui aura lieu les 2 et 3 mai 2019 à Saint-Sébastien (Espagne). Ce Forum bénéficie du soutien du Ministère espagnol de l’industrie, du commerce et du tourisme, du Gouvernement basque, de la Députation du Fuero de Guipúzcoa et de la Mairie de Saint-Sébastien qui accueille le Forum tous les deux ans depuis sa première édition en 2015.

L’observatoire de Navarre devient, en Espagne, le premier observatoire du tourisme à rejoindre INSTO, portant à 25 le nombre de membres du Réseau. INSTO se compose d’un groupe de destinations s’employant, par un suivi continu, à réunir plus de données factuelles sur les impacts du tourisme au niveau de la destination.

Agencia Córdoba Turismo a reçu la certification UNWTO.QUEST de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT, dont le sigle en anglais est UNWTO), institution spécialisée des Nations Unies œuvrant pour un tourisme responsable, durable et accessible à tous. En décernant cette certification, l’OMT promeut le renforcement des capacités institutionnelles des organismes de gestion des destinations et l’intégration public-privé dans les destinations.

Le rapport “Walking Tourism – Promoting Regional Development” (Tourisme pédestre – Promouvoir le développement régional) offre des exemples de tourisme pédestre pouvant servir de référence à usage pratique pour les destinations qui s’intéressent au rôle du tourisme pédestre pour leur propre développement régional.

L’atelier sous-régional OMT/Chimelong de renforcement des capacités sur le tourisme durable et la conservation de la biodiversité pour les États membres de la sous-région du Mékong s’est tenu du 19 au 21 février 2019 à Paksé (République démocratique populaire lao). 

Dans le cadre de l’initiative OMT/Chimelong et conformément à la priorité de l’OMT de promouvoir l’éducation, l’emploi et les compétences, cet atelier sous-régional a été axé sur le renforcement de la qualité du capital humain dans le domaine du tourisme durable et de la conservation de la vie sauvage dans la région du fleuve Mékong. Y ont participé des fonctionnaires du tourisme de la République démocratique populaire lao aux niveaux local et provincial et des travailleurs indépendants du secteur du tourisme représentant la population locale.

Les objectifs clé de l’atelier ont été :

  • D’analyser de manière participative les principales menaces pour la biodiversité et l’environnement le long du Mékong, en particulier celles imputables aux activités de la population ou des entreprises locales
  • De fournir des conseils aux travailleurs locaux du secteur du tourisme, qu’ils soient salariés ou travailleurs indépendants, pour se faire les défenseurs de la conservation de la biodiversité et de la protection de l’environnement dans leur communauté
  • De fournir des orientations aux salariés du tourisme sur les moyens de contribuer à la gestion de l’environnement (faire un usage optimal de ressources naturelles limitées) et à la gestion des déchets dans leurs entreprises.

Le tourisme pédestre est aujourd’hui l’une des formes de tourisme les plus populaires pour découvrir une destination. Il permet une plus grande proximité avec la population, la nature et la culture du lieu. Il répond aussi à l’intérêt croissant porté aux activités de plein air en général. Le tourisme pédestre peut être développé n’importe où en tant qu’offre de tourisme durable et produire, à partir d’un investissement relativement modeste. À condition d’être bien développé et géré, il peut être une source d’avantages économiques et sociaux pour les résidents et les populations. Le rapport présente divers exemples de réussite en matière de tourisme pédestre. Il a vocation à servir de référence à usage pratique pour les destinations, en se concentrant sur le rôle du tourisme pédestre dans le développement régional.

La communauté statistique internationale active dans le domaine du tourisme durable s’est mobilisée collectivement autour du thème « Ce qui ne peut pas être mesuré ne peut pas être géré ».

La dix-neuvième réunion du Comité pour les statistiques a rassemblé, au siège de l’OMT, 25 pays et 14 institutions et organisations internationales. Axée sur le projet de mesure de la durabilité du tourisme, elle a permis de faire le point sur l’état actuel d’avancement du cadre statistique, mais aussi de définir les prochaines étapes en vue de sa mise en application dans les pays et la corrélation avec les objectifs de développement durable. Ont également été discutés des domaines dans lesquels le Comité a une activité déjà bien établie, comme l’appui à la mise en place des comptes satellites du tourisme (CST) dans les pays.

Les grandes conclusions de la discussion ont été les suivantes :

  • Les pays ont été encouragés à adopter une méthode pragmatique pour mesurer la contribution du tourisme aux objectifs de développement durable, sachant qu’il y a beaucoup de données déjà disponibles ne demandant qu’à être organisées.
  • Le Comité s’est félicité des progrès accomplis en ce qui concerne le projet de mesure de la durabilité du tourisme. Il a encouragé l’OMT à allouer des fonds pour son développement ultérieur et à le faire approuver par les Nations Unies.
  • Les pays ont été encouragés à mettre en place un compte satellite du tourisme (CST) et le Comité a salué les progrès en ce qui concerne l’élaboration du guide pour l’établissement des CST par le groupe d’experts en collaboration avec la Division de statistique de l’ONU.
  • Le Comité a encouragé l’OMT à explorer d’autres domaines pouvant se prêter à des partenariats avec l’OCDE, Eurostat et l’OIT.
  • Le Comité a encouragé l’OMT et l’OIT à poursuivre leur collaboration pour améliorer les statistiques relatives à l’emploi dans le tourisme.

Le Comité de l’OMT pour les statistiques existe depuis les années 1980. Il fait porter son travail sur les nouveautés méthodologiques innovatrices, la formation d’un consensus autour de normes internationales et l’appui aux pays dans le domaine des statistiques du tourisme.